Passer au contenu principal
La sélection d'un filtre dans la liste rechargera la page pour afficher les résultats.
Up arrow icon

Industrie

1867

Le saumon est mis en conserve en Colombie-Britannique pour la première fois par James Syme.

En 1867, l’entrepreneur James Syme fait la mise en conserve du saumon dans la ville de Annieville sur la rive du fleuve Fraser, en face de New Westminster. La même année, il présente son produit à la foire agricole de New Westminster. Cette innovation marquera le début de l’industrie de la mise en conserve du saumon en Colombie-Britannique.

Black and white scan of newspaper page with three columns of text. Close up on 'Miscellaneous – Salmon, best 1/2 bbl., J. Syme $3'.

Une section d’une page du journal The British Columbian du mercredi 16 octobre 1867 donnant les noms des gagnants de la foire agricole. Gracieuseté Google News.

1870

Ouverture de la première conserverie de saumon commerciale en Colombie-Britannique

Située en face de New Westminster, de l’autre côté du fleuve, la conserverie Annieville, première conserverie commerciale de Colombie-Britannique, est construite par Alexander Loggie, David Hennessy, Alexander Ewan et James Wise. Le saumon sockeye, salé ou en conserve qu’on y produisait, est bien accueilli dans le nouveau marché créé par les États-Unis, qui exportaient déjà le saumon quinnat vers l’Angleterre et l’Australie.

Bâtiments de conserverie vus au loin avec le fleuve Fraser à l'avant-plan.

Conserverie de saumon Ewan et Cie près de New Westminster, 1887. William McFarlane Notman. Image  VIEW-1781, gracieuseté du Musée McCord.

1876

L’industrie prend de l’expansion et s’installe sur les rives d’autres fleuves

L’industrie de la mise en conserve du saumon croît rapidement. En peu de temps, les conserveries bordent les rives des principaux fleuves à saumon sockeye de la Colombie-Britannique le long de la côte. La conserverie Inverness, la première conserverie du fleuve Skeena, voit le jour en 1876. Peu de temps après, des conserveries étaient construites au bord du fleuve Nass (1881), et dans l’anse Rivers (1882).

Étiquette de boîte de conserve : « Saumon frais du fleuve Skeena mis en boîte à la conserverie Inverness, fleuve Skeena, Colombie-Britannique »

Les glaçons sur les lettres de cette étiquette de boîte de conserve des années 1900 jouent avec les stéréotypes canadiens pour indiquer aux consommateurs que le saumon vient du Nord. Image I-61289, gracieuseté du Royal BC Museum and Archives.

1885

Premier ralentissement de l’industrie

Un ralentissement de l’économie mondiale provoque une diminution du nombre de conserveries sur les rives du fleuve Fraser. C’est le premier repli de cette industrie depuis le début de son histoire. En 1883, on compte 24 conserveries sur les rives du fleuve Fraser; il en reste seulement neuf en 1885.

Partie du fleuve Fraser comme mentionnée sur la carte.

Vue partielle d’une carte montrant huit conserveries du fleuve Fraser en 1885.

1891

Premier regroupement des conserveries indépendantes

En 1891, Henry Ogle Bell-Irving fonde la compagnie Anglo British Columbia (ABC) Packing, regroupement de neuf conserveries indépendantes. Durant la première année, elle devient la plus importante entreprise de mise en conserve de saumon sockeye au monde, traitant à elle seule un peu plus de 25 % de la production.

Étiquette de la marque ABC du saumon Choice du fleuve Fraser. Compagnie Anglo-British Columbia Packing ltée. L'image de l'étiquette présente une femme portant une longue robe jaune flottante.

Cette étiquette de boîte de saumon vers 1900 présente des éléments communs à cette époque comme des caractères gras, des couleurs vives et des illustrations. Image I-61092, gracieuseté du Royal BC Museum and Archives.

1902

Création de l’Association BC Packers

D’abord connue sous le nom de l’Association BC Packers du New Jersey, l’Association BC Packers regroupe 39 conserveries indépendantes. Absorber la concurrence permet de limiter le risque de surproduction et d’alléger l’industrie en réduisant le nombre de conserveries. En 1903 en Colombie-Britannique l’Association BC Packers produit 41 % du saumon en conserve de la province. Elle ferme la plupart des installations qu’elle acquiert en réponse au surinvestissement du secteur de la mise en conserve.

Au loin, vue du complexe de la conserverie Imperial avec le fleuve Fraser au premier plan.

Une des nombreuses conserveries achetées par BC Packers en 1902, l’Imperial est rapidement devenue l’une des plus grandes. Image C-04950, gracieuseté du Royal BC Museum and Archives.

1911

Les compagnies diversifient leur production

Le saumon kéta était considéré comme un produit de moins bonne qualité que le sockeye. Malgré tout, en 1911, les conserveries commencent à transformer les cinq espèces de saumon de la côte de la Colombie-Britannique, incluant le saumon kéta, afin de répondre à la forte demande durant les années de faibles montaisons du sockeye.

Des centaines de saumons kéta sur le plancher de la conserverie.

Des saumons kéta en attente d’être transformés dans les années 1910, photo de Leonard Frank. Image 1998.006.002/8, Archives de la Société de la conserverie Gulf of Georgia.

1917

L’industrie de la mise en conserve est à son apogée

L’été 1917 marque le pic de l’industrie de la mise en conserve du saumon en Colombie-Britannique avec 84 conserveries en activité.

Des boîtes de conserve sont empilées jusqu'au plafond dans un bâtiment en bois.

Entrepôt d’une conserverie rempli de milliers de boîtes prêtes pour la mise en conserve du saumon. Archives de la Société de la conserverie Gulf of Georgia, G2002.003.001aa

1943

Arrivée du personnage de Sammy Gold Seal

Pendant que les hommes sont partis à la guerre, la compagnie Canadian Fishing commence à cibler directement les enfants pour vendre ses produits. Elle s’adresse aux Studios Walt Disney et commande une série de personnages dont Sammy Gold Seal fait partie. Sammy Gold Seal et ses amis vivront des aventures racontées dans une panoplie de bandes dessinées dans les années 1950.

Bandes dessinées colorées montrant des animaux menacés au révolver.

Couverture de la bande dessinée Silver Treasure. Archives de la Société de la conserverie Gulf of Georgia.

1954

Consolidation des entreprises

Au cours des années 1950, les plus importantes entreprises consolident leurs ressources et ferment des usines considérées comme non essentielles. Cette année-là, seulement 20 conserveries sont en activité.

Schéma d’infographie montrant plusieurs petites conserveries fusionnant avec la société BC Packers.

BC Packers était l’une des plus importantes entreprises de mise en conserve à la suite de l’achat de plusieurs petites conserveries dans les années 1940 et 1950. Information gracieuseté de la conserverie North Pacific

1968

Baisse du nombre de conserveries au nord de la Colombie-Britannique

En 1968, il reste seulement quatre conserveries le long du fleuve Skeena : Port Edward, Cassiar, Sunnyside et North Pacific. La plupart des autres ont fermé à cause d’un manque d’investissement ou elles ont été détruites par des incendies.

Vue aérienne des bâtiments de la conserverie et du chantier naval.

Conserverie Port Edward. Image 2001 34 3 359, gracieuseté des Archives de la Ville de Richmond

1970

Fermeture de conserveries

La demande pour le poisson en conserve est en baisse et la popularité du saumon congelé est en hausse. Plusieurs conserveries ferment leurs portes. Certaines d’entre elles sont modifiées pour faire la transformation du poisson frais et congelé.

Étiquette bleue avec le nom de la marque Angler écrit en jaune.

Étiquette pour du poisson congelé de marque Angler Brand de la compagnie Canadian Fishing. L’image du pêcheur qui se penche au-dessus de la rive pour attraper un poisson dans son filet indique que le saumon est d’origine locale et de grande qualité. Archives de la Société de la conserverie Gulf of Georgia, G2001.039.009

1976
Statues d'un ramendeur assis sur un banc et de deux ouvriers debout devant lui. En arrière-plan, la conserverie Gulf of Georgia.

Trois statues de bronze représentant des travailleurs de conserverie devant la façade de la conserverie Gulf of Georgia. Archives de la Société de la conserverie Gulf of Georgia, G2010.031.005

La conserverie Gulf of Georgia est classée lieu historique national

Érigée en 1894, la conserverie Gulf of Georgia est maintenant un musée dont la vocation est de transmettre l’histoire de l’industrie de la pêche et de la mise en conserve, et d’illustrer le rôle important qu’elle occupait dans la société de l’époque.

En apprendre davantageabout La conserverie Gulf of Georgia est classée lieu historique national
1985

La conserverie North Pacific est classée lieu historique national

Établie en 1889, la conserverie North Pacific fait la mise en conserve du saumon pendant près de 90 ans. Quand elle ferme ses portes en 1981, un groupe formé de membres de la communauté locale et d’historiens protège de la démolition ce témoin unique de notre histoire. Elle est désignée lieu historique national en 1985 et devient un musée.

Promenade et rangée de petits bâtiments résidentiels de conserverie.

Bâtiments de la conserverie North Pacific en 2016. Photo gracieuseté des archives de la Société de la conserverie Gulf of Georgia.

1996

Fermeture de l’usine Imperial

En 1996, l’usine Imperial ferme ses portes et marque ainsi la fin de l’histoire centenaire de la mise en conserve du saumon à Steveston en Colombie-Britannique.

Vue aérienne des installations d'une conserverie.

Usine Imperial, Steveston, C.-B., dans les années 1980. Image 2001-34-9-103, gracieuseté des Archives de la Ville de Richmond

2015

Fermeture de la dernière conserverie industrielle de Colombie-Britannique

Oceanside, propriété de Canfisco, met fin à ses activités de mise en conserve pour se concentrer sur la transformation du poisson frais et congelé.

Several workers at stainless steel fish washing sinks wearing hair nets and hats, and rubber gloves and aprons.

Des travailleurs nettoient le poisson à la conserverie Oceanside à Prince-Rupert en 2007. Archives de la Société de la conserverie Gulf of Georgia, G2009.029.016.